HARCELEMENT

Harcèlement  :  Bullying.

Bullying est souvent traduit en français comme « brimades » ou « des manoeuvres d’intimidation » ou est décrit comme « harcèlement moral » ou « harcèlement scolaire ». Je trouve que la traduction ne permet pas de décrire cette forme d'harcèlement d'une manière exacte. Le harcèlement moral a été défini par le  Code du Travail comme : « /…/ des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits de la personne ,du salarié au travail et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. » .Cette définition décrit bullying au travail, mais un bully va trouver ses ciblés pas seulement dans  le  monde professionnel. Bullying peut exister aussi bien dans les écoles qu'au travail et à  domicile. Les harceleurs le plus modernes vont utiliser le cyber-bullying pour persécuter leurs victimes. Les victimes d’un bully vont être « tyrannisées, martirisées, brutalisées, persecutées », mais pas tous les harceleurs vont agir d' une manière directe. J'utilise l’anglicisme « bullying »car je crois qu'’il n’ya pas une traduction exacte en langue française.

Titre originel: Bullying .Who needs a red blanket?

Les victims d’un harceleur vont naturellement se demander « pourqoi ? » et « suis-je une cible facile ? ».Si tu penses que c’est parce que tu dois lui paraître faible ,avoir l’air du froussard ou sembler pire que les autres quelque part, tu te trompes. Pendant que les harceleurs sont des  opportunistes prêts à exploiter chaque caractéristique qu’ils percevraient  comme un point faible, ils peuvent s’attaquer à tout personne  et ils sont souvent motivés par la jalousie.

Pour quoi?

 – Parce que ils peuvent.

Nôtre société a visiblement besoin d’encore plus d'actions de sensibilisation et de  prévention. Les victimes de discrimination sont persécutées à cause de leur genre, race, religion, handicap, orientation sexuelle; et c’est pour cette raison que la discrimination est perçue comme  la violation des droits humains, plutôt qu’une difficulté relationnelle. Bullying est souvent traité comme un problème relationnel et les victimes ne sont pas reconnus suffisamment tôt et ne sont pas aidées d'une manière efficace.Si l’humiliation, l’intimidation et le sabotage au travail peuvent passer inaperçus, un harceleur va se sentir encourager à continuer, et son comportement va s’empirer.

– Parce qu’ils ont peur de l’exposition de leurs faiblesses.

 Malgré les apparences et leur image si soigneusement construite, les harceleurs peuvent manquer  de  confiance en eux-mêmes  et ils ne sont pas à l’abri d’un faible self esteem . La recherche montre que des harceleurs peuvent avoir également l'estime de soi moyenne ou trop haute (ego surdimensionné…), mais ils ont tous des caractéristiques communes. Tant qu’un harceleur  arrivait à manipuler et intimider des autres son estime du soi reste forte. Au travail il/elle n’est ni le plus brillant/e, ni le plus créatif/creative, ni le plus habile …Un harceleur-bully a une “attitude bulldozer ”et il /elle peut obtenir une promotion professionnelle, même si il/elle manque des compétences. Inutile de dire que son comportement va s’empirer encore, s’il devient votre « supérieur »au travail… Incapable d’assumer correctement ses responsabilités professionnelles, le bully devient paranoïaque, est submergé par la peur d’être rejeté ou remplacé par un salarié plus compétent.

-Parce qu’ils sont jaloux

Même si ’être harcèle c’est difficilement flatteur, vous pouvez devenir la cible d'un harceleur parce qu’il vous trouve trop intelligent, trop populaire ou trop respecté .Si en plus, vous osez  être un innovateur créatif au travail, le harceleur va bouillir de jalousie.

– Parce que les valeurs personnelles sont pour lui  comme un  chiffon rouge pour un taureau

Si un harceleur a envie de se vanter, il/elle va se  faire un monologue “J’ai fait les choses à ma façon” et il va se moquer de tous les “ratés et bonnes poires”… Quelle est la fameuse “stratégie gagnante”du harceleur? Bien, premierement,il a appris à éviter la punition déjà dans son enfance , en utilisant  “la méthodologie” qui consiste à nier la réalité, à mentir et à se faire passer pour la victime .Le Harceleur type « bully »passe sa vie à intimider, harceler et humilier ses victimes. Pour lui c’est la seule façon d’agir  donc il ne peut pas supporter des altruistes, des gens honnêtes et compatissants. L’autonomie, le sens moral  et l’intégrité vont le déstabiliser , le harceleur va se sentir obliger à « intervenir ».

– Parce qu’ils utilisent harcèlement comme une  “technique d’adaptation” pour « gérer » leurs émotions toxiques.

  Bullies sont  haineux, frustrés et en colère  donc tourmenter que quelqu’un déviant leur “thérapie”.  Bullies ne veulent pas changer leur comportement ou adopter les meilleures techniques pour faire face à la situation.

Les harceleurs peuvent être très directs dans leurs actions ( violences physiques,  menaces, insultes) ou plus “discrèts” (complots, denigrements,commerages).C’est plus facile de remarquer le comportement d’un harceleur en rage que de détecter un harceleur, qui se comporte comme un « agent secret ».Plusieurs personnes vont imaginer un harceleur comme un homme grand et fort qui  menaçant  du poing , ou comme un petit chef qui aboie des ordres… C’est plus difficile d’imaginer qu’un professeur charmant, une collègue de travail (tellement serviable…), une femme âgée (très élégante…) ou un enfant adorable peouvant  harceler quelqu’un. La vérité c’est que les harceleurs viennent de tous horizons et s’ils ne peuvent pas faire usage de la force physique c’est qu'’ils utiliseront  l'agression cachée ou agression passive. Un bully qui utilisera l’agression cachée va camoufler ses intentions pour pouvoir manipuler la victime. Ce type de harceleur va éviter la confrontation et va se servir des outils tels que commérage et complot pour isoler et « détruire » la cible. Un harceleur passif-agressif est souvent un très bon manipulateur qui ne cesse pas de rejeter la faute sur les autres et qui joue la victime. Ce type de l’agresseur est souvent réputé pour la procrastination, il/elle va saboter le travail des autres et créer le chaos dans l’équipe. Un harceleur passif-agressif est souvent motivé par la jalousie et par la peur de la competition.Il/elle peut se comporter « amicalement », mais il /elle va veiller à ce que vous soyez mal renseigné, isolé et exclu.  Il (elle) va prétendre d’être serviable et peut également demander votre aide. Si vous négligez votre travail pour pouvoir assister  à la pauvre victime, ne vous attendez pas de la reconnaissance. Ne soyez pas étonné de découvrir que « le pauvre »collègue n’avait pas besoin d’assistance et qu’il a demande votre aide pour être sur que vous rendez votre projet après la date limite. Pour vous « remercier »le harceleur va raconter que vous avez refuse de l'aider et que vous manquez d’empathie…

Direct or “un agent secret”, un harceleur  essaie d’exercer une contrôle étroit sur vous, parce qu'’il se sent en contrôle seulement quand il harcèle, manipule et intimide les autres .Le harceleur est incapable de gérer ses émotions negatives, insecurites et faiblesses ; Si  en plus vous avez quelque chose qu'’il manque, il va tout faire pour vous réduire au silence.

L’abus verbal.

L’abus verbal ce n’est pas seulement ce que le harceleur dit c’est aussi la manière dont il vous  parle, c’est le manque de respect, la condescendance,  la moquerie cruelle…Si vous osez avoir une conversation agréable avec vos co-équipiers, le harceleur se sent obligé à« intervenir ». S’il vous agresse verbalement d'une manière directe, il va joindre la conversation sans être invité, interrompre sans cesse et couper la parole ; finalement il va tout faire pour vous ridiculiser et il essayera de persuader les autres pour « se marrer » également.  Le harceleur qui attaque directement est facilement repèré, et même s’il (elle) a son club de fans (aussi primitifs), la plupart des gens vont avoir ras le bol de son comportement odieux. Certains collègues ne feront ont pas des commentaires ouvertement, car ils/elles vont avoir peur d’être harcèles a leur tour, mais vous avez plus de chances de trouver un témoignage  dans le cas d’une agression directe qu'indirecte.

Un harceleur “timide” va s’approcher et écouter poliment. Il/elle manifestera l’intérêt pour les thèmes abordés. Ses commentaires et la moquerie “douce ”vont néanmoins avoir pour ’objectif de vous rabaisser. S’il attaque directement ou s’il utilise l’agression caché, un harceleur va prétendre qu'’il est étonné que vous preniez ses « plaisanteries inoffensives » aussi mal. L’agresseur va essayer de convaincre les autres que vous êtes quelqu'un de susceptible,tres rabat-joie qui manque d’aptitudes sociales et qui n’a pas le sens de l’humour… Quand un harceleur veut quelque chose, il le veut à tout prix, donc il n’hésitera pas d’utiliser des menaces. La menace est une forme de «  lavage de cerveau » et un harceleur va s’en servir aussi bien que des autres moyens de coercition pour vous contrôler ou punir votre desobeissance.L’objectif d’un harceleur serait de  vous montrer que c’est lui qui décide que  que  vous  le  vouliez ou non , et  s’assure que vous vous sentiez diminué. Peu importe  qu'’il s’agisse de « Tu vas le regretter ! », des menaces de violence physique ou du chantage. Dans le procès de harcèlement il ne s’agit pas de vous, et ce n’est pas de votre faute ; il s’agit de la délusion du pouvoir et besoin de contrôle ressenti par votre harceleur.

L’agression physique.

Jusqu’ –ira t-il? C’est peu probable qu’il changera son comportement de sa propre volonté. Vu que le harcèlement peut se poursuivre sans aucune limite, il faut poser des limites au harceleur.

Bullying existe dans le monde entier et  cette forme de harcèlement est universellement malfamé pour ses effets dévastateurs : les suicides de victimes, les blessures physiques et psychologiques graves. L’agression physique à la bully c’est un attaque physique non-provoqué visant à  démontrer la dominance du harceleur. Ce type d'agression directe est la forme d'harcèlement la plus directe et evidente, qui requiert la prise de mesures immédiate et des sanctions sévères. Les harceleurs sont lâches et opportunistes donc ils utiliseront l’agression physique seulement quand ils pourront s’en sortir impunément. Un bully qui avait pour l’habitude de donner des coups de pieds et des poings à ses camarades d’école, va devoir « affiner » ses méthodes à l’âge adulte et utiliser une forme d’agression moins flagrante. Le harceleur qui ne peut pas se permettre de tout simplement vous   trainer par les cheveux  dans le bureau, va quand même chercher à initier  des contacts physiques non souhaités. Il/elle va vous donner des “petites” tapes sur le dos, vous pincer ” en plaisantant ” (mais douloureusement…), s’accrocher sur votre épaule ou s’agripper à votre bras. Les Comportements physiques non désirés  ne devraient pas être pris pour un signe de  convivialité au travail, car un harceleur utilise cette forme d’agression pour imposer sa domination et pour  “marquer son territoire”.

Mobbing.

Si un harceleur n’arrive pas à atteindre ses objectifs seul, il va se faire aider par son « club de fans ». Inutile de dire, les complices d’un bully seront des individus aussi lâches et frustres que  leur commandant; Le harceleur en chef va les encourager à tourmenter la cible, visant à imposer sa suprématie sur la victime. Le Bully va colporter des rumeurs pour vous déstabiliser ; il/elle va attendre de ses complices de faire de leur « mieux »pour ruiner votre réputation et pour vous isoler.Le Mobbing constitue une menace grave pour la santé physique et psychologique de la victime  que  ce  soit  dans une  ecole,une entreprise ou dans l’armée.Notre société est de moins en moins compatissante ; les enfants apprennent que les gens se divisent en deux categories:les gagnants et les perdants, trop de gens pensent que la non-assistance à personne en danger « ce n’est pas si grave ».Un manque d’empathie c’est la racine du harcèlement . Pour combattre le   harcèlement nous devons agir sur tous les fronts (système d’éducation, de sante, juridique), impliquer et sensibiliser l’opinion publique. Déléguer la responsabilité pour la prévention des suicides à des professionnels de la  sante qui «  devraient prescrire des antidépresseurs », pendant que la victime doit retourner à la cour de recréation du  harceleur   n’est pas une mission accomplie…

Copyright © 2013 by Shield Coaching

Shield Coaching  régi par la société  SCF8    –  Siret 79429243300016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *